Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
Suivez l'actualité du club sur Facebook

Heureux qui comme Ulysse...

Loin de réduire leurs pérégrinations au bassin d’Arcachon, les membres de la section kayak de l’Aviron Arcachonnais organisent ponctuellement des escapades sur les côtes françaises - vers le mythique phare de Cordouan, la Charente, le golfe du Morbihan, la baie du Mont Saint- Michel comme la baie de Somme ou le parc des Calanques près de Marseille - et étrangères, avec plusieurs participations à la célèbre Vogalonga de Venise.

Une activité amoureuse et respectueuse de la nature

Le kayak de mer favorise la découverte du bassin d’Arcachon au fil des saisons. Du delta de la Leyre au banc d’Arguin en passant par l’île aux oiseaux ou le long du cap Ferret, les points de vue et les paysages présentent une variété dont on ne se lasse pas.

Parc naturel marin depuis le 5 juin 2014, le bassin d’Arcachon accueille de nombreuses espèces, menacées ou dérangées par l’activité humaine. Si le kayak constitue indéniablement une approche douce du milieu marin, les kayakistes ont aussi leur part de responsabilité dans la prise de conscience des enjeux écologiques et la généralisation des bonnes pratiques.

Un sport pour tous

Si le kayak de mer constitue indéniablement un sport d’endurance, il peut aussi s’avérer plus sportif en fonction de l’état de la mer et des conditions météorologiques, qu’il convient évidemment d’anticiper.

Tous les kayaks présentent, en fonction de leurs caractéristiques, des aptitudes plus ou moins prononcées au surf, ce qui en fait un vrai sport de glisse.

La section kayak de l’Aviron Arcachonnais organise tous les ans une compétition sportive, le tour de l’île aux oiseaux, et quelques-uns de ses membres participent régulièrement à des manifestations de ce type, comme la descente de la Dordogne.

La sécurité

La pratique du kayak de mer en club, qui privilégie les sorties collectives, constitue la première des sécurités. Chacun est responsable de soi tout en assurant la sécurité des autres.

Tout au long de l’année, les plus expérimentés contribuent à la formation des nouveaux adhérents, au fil des sorties comme lors de séances dédiées aux techniques de sécurité.

Des séances de piscine, régulièrement organisées, offrent l’opportunité de se familiariser avec le maniement de la pagaie et de mieux appréhender les techniques de l’appui, première base pour la maîtrise de l’esquimautage. Contrairement à une idée reçue, il n’est pas indispensable de maîtriser l’esquimautage pour pratiquer le kayak de mer. Ces gestes ancestraux, hérités des Inuits, permettent à un kayakiste de redresser son bateau après un dessalage sans quitter son hiloire.

Contact: Isabelle GOMAS: 06.72.78.58.97